En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Point S
Réduction à Mornant

Bienvenue dans votre centre

VOIRON (38500)
Pneus Services Loisirs

Le treuil électrique

L'avantage principal d'un treuil électrique est qu'il peut fournir un service régulier, stable pour une utilisation intermittente même si le moteur est en panne (en supposant bien sûr que la charge de la batterie soit suffisante).


Il est important de comprendre que plus le treuillage est long, plus l’intensité tirée est élevée. Cela crée de la chaleur. Un treuillage prolongé sans faire refroidir le moteur du treuil peut endommager celui-ci.

De plus si le moteur du véhicule tourne au ralenti pendant le treuillage, la batterie peut se décharger plus rapidement qu’elle ne se charge.

Les performances des treuils sont indiquées pour la capacité de traction maximale. Celle-ci se produit lorsque la première couche est sur le tambour. Au fur et à mesure que les couches augmentent, la puissance de traction décroît. Le dépassement de la capacité du treuil peut entraîner un blocage du treuil ou la rupture du câble.

 

Principaux composants :

  • Le moteur : Le moteur est alimenté par la batterie. Il fournit la puissance nécessaire au système d’engrenages qui fait tourner le tambour et enroule le câble.

  • Le tambour : Le tambour du treuil est le cylindre sur lequel le câble s’enroule. Ce tambour est entraîné par le moteur et le train engrenages. Son sens peut être changé au moyen de la télécommande.

  • La télécommande : Les commandes de treuil sont très variées. Elles permettent toutes de démarrer, d’arrêter et de changer le sens de rotation du tambour du treuil.

  • Le câble : Le diamètre du câble et sa longueur sont déterminés par la puissance de traction prévue du treuil. Enroulé autour du treuil, le câble passe par le guide câble et se termine par une boucle pour la clavette de la manille. Il faut toujours laisser un minimum de cinq spires sur le tambour.

  • Le guide câble : Le guide câble d’utiliser le treuil à un angle, il oriente à ce moment-là, le câble sur le tambour. Il minimise les dommages sur le câble lorsqu’il traverse le support du treuil ou le pare-chocs.

  • Le train d’engrenages : l’engrenage de démultiplicateur convertit la puissance du moteur en force de traction. La conception du train d’engrenages permet au treuil d’être compact et léger.

  • Le système de frein : Le frein du tambour est automatiquement actionné lorsque le moteur du treuil est à l’arrêt et qu’il a une charge sur le câble. L’action de freinage est appliquée par le moteur ou par un frein mécanique séparé, selon le type de fabrication du treuil.

  • L’embrayage : l’embrayage permet de dissocier manuellement le tambour du train d’engrenage, permettant au tambour de tourner librement (en roue libre). Le fait d’embrayer verrouille de nouveau le tambour au train d’engrenages. Attention ne jamais débrayer pendant que le câble est en tension, et ne jamais embrayer lorsque le tambour est en train de tourner.

  • Les barres d’accouplement : Elles lient ensemble les boîtiers d’extrémité pour constituer une même unité structurelle.

  • Seul un treuil n’est guère plus qu’un simple outil. Mais utilisé conjointement avec un certain nombre d’accessoires, le treuil devient un outil polyvalent extrêmement efficace.

  • Quelques exemples : Gants : le câble va par usure présenter des « picots, barbillons » qui peuvent écorchés la peau. Il est donc important d’en porter lors de l’utilisation du treuil ou de la manipulation du câble.

  • Moufle mobile ou poulie de renvoie : Utilisée correctement une moufle ou poulie permet, d’augmenter la puissance du treuil et de changer la direction de treuillage sans endommager le câble.

  • Manille d’ancrage : La manille est le moyen sur pour attacher ensemble les boucles de câble, les sangles et les poulies ouvrantes. La clavette de la manille est filetée pour en faciliter l’extraction.

  • Sangle de protection de tronc d’arbre : Elle est généralement faite en nylon ultra résistant de haute qualité, pour offrir une variété de points d’ancrage pour le câble du treuil, tout en protégeant le tronc des arbres.

  • Sangles de dépannage : Ne pas les utiliser lors d’une opération de treuillage. Elles sont conçues pour s’étirer, elles emmagasinent de l’énergie et peuvent agir comme un élastique si le câblage lâche. Utiliser les sangles de dépannage pour sortir un véhicule bloqué.

Politique de confidentialité et CGV